Zoe Saldana et Chris Pine organisent les Sci-Tech Awards


Zoe Saldana et Chris Pine organisent les Sci-Tech Awards / divertissement

L'Académie des arts et des sciences du cinéma anime deux Trekkies - Zoe Saldana et Chris Pine - pour accueillir leurs prix Sci-Tech cette année.

L'Académie des arts et des sciences du cinéma doit être grande Star Trek Les fans parce que mercredi, ils ont annoncé que Zoe Saldana et Chris Pine organiseront les prix scientifiques et techniques.

Les prix Sci-Tech ne sont pas aussi connus du public que la présentation officielle des Oscars, mais ils ont lieu deux semaines avant les Oscars. L'émission "rend hommage aux hommes, aux femmes et aux entreprises dont les découvertes et l'innovation ont contribué de manière significative, exceptionnelle et durable à utiliser des films cinématographiques", selon le site Web de l'Académie.

Cette année, le spectacle aura lieu à l'hôtel Beverly Hills le 9 février. Neuf prix seront remis à 25 lauréats.

Le président de l'Académie, Hawk Koch, a déclaré dans un communiqué: "Nous sommes ravis que Chris et Zoe soient les organisateurs des Sci-Tech Awards. Leur expérience cinématographique, avec le genre d'avancées techniques que ces honneurs décernent, en font le couple idéal pour le poste."

Les acteurs ont joué dans le redémarrage de 2009 Star Trek, Pine prenant le rôle de James T. Kirk et Saldana jouant le personnage emblématique et sexy Uhura. Ils vont tous les deux reprendre leurs rôles en mai prochain, Star Trek dans les ténèbres.

Les téléspectateurs pourront voir des extraits des Sci-Tech Awards diffusés lors de la cérémonie des Oscars du 24 février.

Ces dernières années, les Sci-Tech Awards ont été organisés par des célébrités hollywoodiennes telles que Milla Jovovich, Jessica Biel et Scarlett Johansson.

Image reproduite avec l'aimable autorisation de WENN

En savoir plus sur les Oscars

Nominations aux Oscars: les snubs et les surprises

Les 5 meilleures choses que vous n'avez pas vues en direct lors des nominations aux Oscars

Ben Affleck a le dernier mot